Détecteur des ondes électromagnétiques Basse et Haute fréquence ESI 24


Détecteur des ondes électromagnétiques Basse et Haute fréquence ESI 24

Référence: ESI 24

En stock

236,00
Prix TTC


Détecteur basses et hautes fréquences semi-professionnel.

Doté d’un spectre de détection beaucoup plus important que l’ESI 23, jusqu’à 8 GHz!, avec 5 leds (3 pour l'ESI 23) par niveau , il est possible de connaître avec plus de précision son niveau d’exposition.

Il possède également un mode "Full HF", utilisant les 15 leds (14 seuils de détections contre 5 pour l'ESI 23), permettant de détecter avec plus de précision les nouvelles générations de technologies sans fil, qui utilise des fréquences plus élevés (Wi-max, dernière génération Wifi, système 3G, etc.).


 
Il indique principalement l'existence des champs électromagnétiques en BF et HF.
Il sert accessoirement à repérer un câble encastré caché, des boîtes de dérivations et autres.

L'indication acoustique La fréquence du son augmente avec l´intensité du champs. Indication optique par deux diodes de lumières rouges en haut de l´écran.

Evaluez votre exposition aux champs électromagnétiques:

    - Chez vous

    - A votre travail

   -  Protégez vos enfants et vos proches

 

Cet appareil à la pointe de la technologie permet de repérer et évaluer très facilement les pollutions électromagnétiques dans son environnement, chez soi ou à son travail.

Il détectera :

• Les basses fréquences : Champs électrique (V/m) & Champs magnétique (nT).

• Les hautes fréquences 50 MHz – 8 GHz en µW/m2

C'est à dire toutes les pollutions élecromagnétiques générées pâr:

    - le Wifi

   -  Les Micro-Ondes

   -  Les Antennes Relais

   - Les Télephones DECT ( Sans fil)

   - Les téléphones portables (GSM)

    -Les  Cables et fils électriques

   - Les Divers appareil éléctriques qui peuplent votre environnement

Nous sommes de plus en plus exposés:

 

Depuis plusieurs années, l’influence des champs électromagnétiques générée par l’émergence des nouvelles technologies a considérablement augmenté, en majorité dans les villes, autant chez les particuliers que dans les entreprises. L’origine de ces champs électriques et magnétiques de basses ou hautes fréquences est connue : Antennes relais ; téléphones mobiles ; Wi-Fi ; UMTS ; Blue-Tooth ; téléphones DECT ; micro-ondes ; GPS ; radars ; antennes de télécommunication ; câblage 50/60 hertz ; lignes à haute tension ; transformateurs ; écrans d’ordinateur ; divers appareils électriques dans l’habitat.

Pendant les années 60/70, les personnes étaient en moyenne exposées 4 heures par jour à un champ électromagnétique ; actuellement notre temps d’exposition est en moyenne de 18 heure par jour ceci du à la forte démocratisation multiples technologies polluantes. Il faut savoir que nous passons la majorité de notre temps à l’intérieur d’un bâtiment, en moyenne 22 heures/jour, celui-ci quelque soit notre habitat ou lieu de travail. Fréquemment, il est nécessaire de mesurer d’éventuelles influences qui peuvent générer certains symptômes ou des problèmes de santé.

Une étude des champs électromagnétiques (CEM) se concentre sur trois aspects :

  • La ou les fréquence(s) mesurable(s).
  • La durée d’exposition.
  • L’intensité du rayonnement.

L’électricité est une des bases des fonctions vitales du corps.

Par exemple, un électrocardiogramme représente les activités électriques du cœur ou encore le cycle de vie de nos cellules est lié à certaines micro-fréquences de notre organisme : Les champs électromagnétiques ont la capacité de traverser le corps humain, ce sont ces pénétrations répétées qui peuvent produire des réactions que l’ont pourrait appeler plus vulgairement des « interférences » pouvant générer des complications au sein de notre organisme.

On observe fréquemment les symptômes suivants chez les personnes exposées aux Champs électromagnétique :

  1. Maux de tête           
  2. Stress           
  3. Troubles du sommeil.
  4. Fatigue.
  5. Nervosité et irritabilité.
  6. Baisse de la concentration

 

Selon le C.I.R.C., une exposition de longue durée à un champ de 4 mG augmente le risque de leucémie chez l’enfant. D’autre part, de nombreuses études rapportent une augmentation du risque de cancer pour une exposition au champ magnétique qui atteint ou dépasse 2 ou 3 mG. Par ailleurs, l’O.M.S. a classé les C.E.M. comme pouvant être cancérigènes pour l’homme.

  • Les C.E.M. perturbent le fonctionnement de la glande pinéale ou épiphyse. Cette glande secrète la mélatonine qui sert à produire des cellules renforçant le système immunitaire ainsi que des cellules anti-cancérigènes.
  • Augmentation de la production de radicaux libres ce qui a des conséquences néfastes sur la vie et la prolifération des cellule.
  • Diminution des lymphocytes T chez l’homme. Perturbation du système immunitaire.

 

Les hyperfréquences :

Les hyperfréquences sont des ondes électromagnétiques à fréquences très élevées utilisées en particulier pour les télécommunications. Elles sont majoritairement émises par les radars et d’autres systèmes de détection ; les téléphones portables ; les téléphones DECT ; les fours à micro-ondes ; les antennes relais et le Wi-Fi. Plusieurs études et enquêtes concernant les effets biologiques des hyperfréquences nous donnent des éléments :

  • Sensation de chaleur, picotement au visage.
  • Fatigue anormale.
  • Maux de tête.
  • Tendance dépressive.
  • Vertige.
  • Affaiblissement des défenses immunitaires.
  • Risques de cancers.
  • Alzheimer (effets concernant la BHE).

 

Certaines observations rapportent d’autres effets constatés :

  • Trouble du sommeil.
  • Risques de leucémie.
  • Troubles de la concentration.
  • Symptômes cutanés.

 

La Suède a été le premier pays à annoncer une corrélation entre l’exposition aux champs électromagnétiques et des pathologies graves.

En France, les normes d’exposition de courte durée, utilisées pour des agents de maintenance, ont été appliquées en 1999 au grand public en tant que norme officielle, de manière continue.

Par ailleurs, les études épidémiologiques s’accordent sur l’impact des champs électromagnétiques sur la santé vers un seuil maximum de 2 mG et 10 V/m.

Caractéristiques:

Modèle: E-SMOG ESI 24
 Détection basses fréquences: 16.3 Hz à 3 KHz
 Détection des hautes fréquences: 50 MHz à 8.0 GHz
 Témoins lumineux: diodes électroluminescentes LED
 Couleurs LEDs: combinaison d'une ou plusieurs LEDs verte, jaune, rouge,
 Témoin sonore: intensité variable
 Dimension du boîtier: 140 mm X 63 mm
 Poids: +- 150 g.
 Alimentation: une pile bloc de 9 Volts - 6LR61
 Durée d'utilisation: 10 à 15 heures en continu
 Garantie: 1 ans
 Conception : allemande

 -
- Localisation de fils sous tension: 220/230 V - 50/60 Hz.
- Dimensions(HxLxP) :160x100x50 mm.
- Poids : 140g.
- Alimentation : une pile de 9V (fournie).
- Garantie : 1 an.

- Notice d'utilisation en français fournie.

 


 Ses qualités :

- Très simple d’utilisation
- Détection des hautes et basses fréquences
- Détection du WIMAX

 

http://www.youtube.com/watch?v=dIBr9poLXh4&feature=player_embedded

 

Parcourir également ces catégories : PROTECTIONS CONTRE LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, Idées cadeaux